Chakra 4, cours 2/3

s'ouvrir à la compassion

Ce cours est le quatorzième du programme 7 semaines, 7 chakras. C'est aussi le deuxième enseigné sur le quatrième chakra (il y a trois cours différents dédiés au quatrième chakra au sein de ce programme). Vous pouvez le suivre indépendamment du programme. D'une durée d'1h30, conçu pour les niveaux avancés (bien qu'il n'y ait pas de niveau en kundalini yoga et que la plupart des débutants sont tout à fait capables de suivre ce cours dans son intégralité, en réduisant la durée de certaines postures), ce cours est dédié au quatrième chakra, Anahata. Relié à la glande du thymus ainsi qu’aux poumons, le quatrième chakra est surnommé le chakra du cœur. Il est le siège de la compassion, la qualité d’amour la plus élevée qui nous permet de sortir du jugement de soi et des autres. C’est dans cet espace que nous pouvons dissoudre la tristesse et le chagrin.

Anahata, le chakra du cœur, nous permet d’accéder au degré le plus élevé de l’amour. Une vibration illimitée qui n’est pas mise sous condition. Pourtant, au quotidien, dès lors qu’un désaccord apparaît, on a bien du mal à aimer grand sans jugement ni préjugé. S’ouvrir à la compassion est la proposition ambitieuse de cette séance. En stimulant le muscle du cœur et la zone du quatrième chakra, on entraîne nos aptitudes à aimer sans limite, à faire preuve d’empathie et de compréhension. Or cette compassion pour les autres est à l’image de la compassion que nous nous accordons à nous-mêmes. Êtes-vous capable de vous pardonner lorsque vous pensez avoir commis une erreur? Vous jugez-vous en permanence ou est-ce que vous vous encouragez comme un parent aimant le ferait avec son propre enfant? Dans ce cours d’1h30, vous aurez accès à une introduction théorique sur les particularités d’anahata, puis à un kriya dynamique (set de postures) très complet et une méditation qui vous permettra de souhaiter avec sincérité le meilleur à tous les vivants. Plus on nourrit authentiquement ce vœu pour les autres, plus on s’entraîne à l’adresser aux parties de nous-mêmes qui ont besoin d’amour et de compassion. La compassion est l’antidote de la honte. (Avertissement: si la voix de Lili est claire et audible pendant tout le cours, le son de la musique en fond n’est pas parfaitement stable à certains moments).

Photographie Sandrine Maggiani


Déroulez votre tapis et c'est parti !